Concerts au Familistère Godin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce dimanche, composition incroyable de Concerts au Palais Social du Familistère Godin qui fait le plus grand honneur à Jean-Baptiste André Godin spécial Bicentenaire.
Renouer avec l’idée que Godin se faisait de la Fête du Travail lorsqu’il l’a initiée.
Bravo à l’équipe du Familistère et aux excellents musiciens. 🎶🎸🎼

Vive notre Thiérache !!

Rendez-vous demain pour un 1er Mai rempli d’animations exceptionnelles

Isabelle

 

Le plein de SUPER au Familistère Godin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Humour ce samedi soir au Familistère.

« Ta vie sera plus moche que la mienne »

Cet humoriste, chanteur et musicien, nous revient avec du grotesque, de l’ironie et du politiquement in-correct.

Un nouveau spectacle sur la complexité du monde, abordant les thèmes du racismes, de la religion, des femmes, de la politique et de l’argent.

Didier, Alias Youpi le Clown, apparaît pour nous raconter l’histoire d’un homme un peu gros, pas très riche et donc seul et malheureux. Un jour, une fée lui propose de gagner beaucoup d’argent. Et c’est pour lui le début des ennuis.

Dans un déferlement cynique et plein de dérision, une dizaine de personnages plus farfelus et truculents les uns que les autres vont venir se greffer.

Volontiers cassant et insolent, Didier Super tape sur tout ce qui fait notre société.
Wahou !! Ça déménage !! 

Bravo Didier Super pour cet humour au second degré assumé !

Encore un Grand merci à l’Equipe du Familistère !

Isabelle

Guillaume Delbar en visite au Familistère

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce jeudi, visite en Thiérache au Palais Social de Guillaume Delbar, Vice-Président de la Région des Hauts-de-France en charge de la Rénovation Urbaine, du Logement et de l’Innovation & Maire de Roubaix.

Belle découverte de ce FABULEUX FAMILISTERE DE GUISE !

Ce système d’habitation sociale créé au XIXe siècle par l’industriel visionnaire Godin est patiemment restauré depuis plus de dix ans.

Un système d’habitation sociale né dans la tête d’un patron visionnaire

Organisé autour des fonderies et de la manufacture de poêles à chauffer Godin, il se proposait d’être un ensemble en autogestion dans lequel hygiène, participation sociale et valeurs éducatives faisaient bon ménage.

Jusqu’à 2000 personnes, dont Godin, vécurent dans la cité, et profitèrent des écoles, du Théâtre, de l’économat, du jardin de tous, indiquait Jean-Baptiste Godin dans ses écrits à une équipe où la révolution industrielle justifiait tous types de comportements vis-à-vis de la main-d’oeuvre, y compris les plus durs.

« Le Familistère est une interprétation critique du phalanstère de Fournier » expliqué Frédéric Panni, conservateur du patrimoine et responsable du lieu.

Merci Guillaume pour ce passage chez JB Godin, merci à l’ Equipe du Familistère pour cet accueil toujours aussi chaleureux !

Je ne me lasse pas de ce lieu rempli d’histoire et de créations incroyables pour l’époque !

Isabelle

Réunion du Comité Syndical du syndicat mixte du Familistère Godin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le comité syndical du syndicat mixte du Familistère Godin – SMFG – s’est réuni à Guise ce 7 février 2017.

Sur le vote du budget de fonctionnement 2017, les élus ont constaté que son optimisation maximale a pu être effectuée en sacrifiant une partie de la saison culturelle 2017-2018, principal poste qui puisse être contraint.

Puis, au-delà des délibérations pour les demandes de subventions, celles sur l’attribution des marchés publics ont porté sur :
– « Impression et façonnage de l’Album du Familistère », un ouvrage de 720 pages, outil de médiation des nouvelles réalisations du Familistère destiné à être diffusé auprès de son public dès la fin avril 2017
– les travaux de « Restauration du mausolée de Jean-Baptiste André Godin » qui sera inauguré le 17 juin 2017,
– les travaux de «Restauration des menuiseries intérieures et extérieures de l’aile gauche» qui deviendra un hôtel au début des prochaines années 20.

Les délibérations ont aussi porté sur la signature de la convention-cadre sur le CPER 2015-2020 avec l’Etat et la Région Hauts-de-France, pour le financement prévisionnel de 10 373 500 € sur la troisième phase du programme « Utopia » du Familistère de Guise. Les contributions respectives des partenaires sont de 38% pour la région Hauts-de-France – au titre de la politique régionale d’aménagement et d’équilibre des territoires- , 32% pour le Département de l’Aisne et le SMFG, et 30% pour l’état. La valorisation du patrimoine bâti monument historique constitue environ 75% des investissements, pour les toitures et façades du Palais Social. Ce volet majeur du CPER permettra l’installation d’un hôtel pour tous publics dont l’aménagement intérieur et l’exploitation seront confiés à un opérateur hôtelier professionnel. Il permettra la création d’une quarantaine d’emplois directs supplémentaires, complétée par une vingtaine d’emplois induits. De 1* à 4* avec 90 chambres et 240 lits, l’hôtel du Familistère contribuera au rayonnement international du site.

Frédéric Panni, directeur du Familistère, a souligné ce rayonnement du Familistère, déjà bien engagé avec le prix européen des musées décerné au Familistère en 2015 (Siletto Prize, EMYA). Il a ainsi présenté l’exposition et le catalogue, effectués par l’artiste Georges Rousse à Tuttlingen en Allemagne, où ses oeuvres « Utopia », réalisées au Familistère, sont essentielles. L’exposition a d’ailleurs été intitulée : « Tuttlingen und Utopia ».

Il a été aussi convenu de l’adhésion du SMFG à l’ADICA – Agence Départementale d’Ingénierie pour les Collectivités de l’Aisne. Sur les conseils de Michel Gennesseaux – Directeur Général des Services du département-, le Familistère s’était approché de la direction des bâtiments pour optimiser ses dépenses énergétiques. L’intervention de Thomas Bertanier a ainsi permis d’impliquer l’ADICA dans cette perspective, pour les investissements de grand entretien comme pour l’entretien et la maintenance.

Pour conclure, la présentation du bilan 2016 de la Régie du Familistère par son directeur, Alexandre Vitel, a confirmé à nouveau l’autofinancement complet des services aux publics avec 27 employés. A l’inverse de la tendance nationale, la fréquentation reste croissante, avec 65 000 visiteurs en 2016 et un objectif de 70 000 visiteurs en 2017, année du bicentenaire de la naissance de Jean Baptise André Godin, fondateur du Familistère. Cette nouvelle année 2017 sera riche événements exceptionnels auxquels tous les publics sont invités à participer : le Grand Concert du Bicentenaire le 30 avril ; le Premier Mai du Familistère ; le Bal des enfants le 2 juin ; «La foulée de Guise» le 4 juin; le mausolée de Jean-Baptiste André Godin » restauré, inauguré le 17 juin ; le programme estival du Bicentenaire en Juillet et Août ; le vernissage de l’exposition temporaire : Des machines au service du peuple – Godin et les machines, le 7 octobre, …

Tout un programme 2017 à ne pas manquer au Familistère.

Isabelle

« 8m3 » au Familistère Godin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Belle fin de soirée au Familistère Godin à Guise avec un drôle d’atelier.

Un Grand Bravo aux artistes et aux organisateurs.

« 8m3 », c’est le volume de la scène. Trop petite pour deux artistes, trop petite pour faire du cirque.

« 8m3 », c’est le terrain de jeu dans lequel Didier André et Jean-Paul Lefeuvre, inséparables compagnons circassiens, ont décidé de proposer un solo chacun.

Dans le premier, « Chez Moi Circus », un jongleur se retrouve seul dans sa caravane, assis devant une vieille télévision. Dans cet espace réduit, il invite le public à revisiter sa vie d’artiste. Avec humour et poésie, les objets vont s’animer…

Le second pourrait se résumer ainsi : 45 minutes de voyage immobile + peu de volume pour les gestes + trop peu d’espace pour les mots = Ni Omnibus.

Les deux acolytes virtuoses présentent deux formes distinctes mais chacune aussi ingénieuse et drôle. Tour à tour acrobates, jongleurs ou poètes, ils cisèlent deux petites formes de cirque faites de légèreté, de maîtrise technique et d’idées loufoques.

Isabelle