Forum des artisans et des produits du terroir

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BIENVENUE À MARLY-GOMONT au 28 ème Forum des Artisans d’Art et des produits du terroir.
Un dimanche ensoleillé à la campagne, en Thiérache, avec l’équipe du Comité d’Animation et la Municipalité qui ont uni leurs efforts pour nous préparer un événement de qualité comme tous les ans.
Une douzaine d’associations qui animent ce village de 456 habitants, qui vous accueillent avec des activités variées : musique, sport, travaux manuels, club du 3 ème âge…de quoi bien occuper vos loisirs dans la convivialité.

Marly-Gomont, c’est aussi de nombreux commerçants et artisans à votre service.

Excellent moment en votre compagnie ! Merci

Associations et  bénévoles représentent une Thiérache qui bouge, qui innove et qui se tourne vers l’avenir. Ils constituent le vecteur majeur du « vivre ensemble » et du retissage au quotidien du tissu social déchiré, et de l’innovation sociale.

Les bénévoles représentent 80 à 90% des ressources de ce mouvement collectif dont l’ampleur est considérable, mais qui finalement est assez méconnu.

bravo à vous tous !
À très vite

Isabelle

La Sainte Barbe à Marly-Gomont

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Sainte-Barbe des Sapeurs Pompiers se fêtait ce samedi soir au Centre de Secours de Marly-Gomont en Thiérache.

C’est avec plaisir que j’ai assisté à votre Sainte-Barbe, me permettant de partager, parmi vous, ce moment de convivialité, qui caractérise tout particulièrement votre corporation. En effet, une cérémonie de Sainte-Barbe n’est jamais un événement banal ni tout à fait comme les autres. Elle est la seule fête qui rassemble tous les sapeurs-pompiers et les agents du SDIS, par-delà leurs parcours, leurs statuts et leurs fonctions.

La célébration de la sainte patronne des soldats du feu nous rappelle que vous avez une histoire et que vous êtes les héritiers d’une longue tradition, dont l’enracinement repose sur l’importance de la transmission.

Après un bilan satisfaisant du Centre, c’était l’occasion de remettre aux Sapeurs les Diplômes et décorations à Stéphane, Dany, Denis, Yannick, Jérôme, Jean-Jacques, Julien…pour différentes formations sur les EPI.

Pour les décorations, le Sergent Charline Jorant a reçu la Médaille de l’Union Départementale pour 15 années de services.

Promotion au Sergent Charline au grade de Serge-Chef  & l’Adjudant Jérôme Jorant au grade d’Adjudant-Chef.

Le Centre de Marly-Gomont a besoin de jeunes volontaires, les portes restent ouvertes au recrutement.

Un Grand Merci aux familles d’accompagner ces volontaires.

2017, l’année commémorative de la Première Guerre Mondiale sur le Chemin des Dames, sera l’occasion pour les services d’incendie et de secours de l’Aisne de mettre en valeur l’engagement, le rôle et les destins singuliers des sapeurs-pompiers de la Grande Guerre.

De nombreux projets axonais animeront ce rendez-vous national du centenaire, dont le 57 ème cross national des sapeurs-pompiers : la plus grande compétition sportive d’une corporation en France, accueillant plus de 3 500 sportifs venus de tous les départements.

Pour les sapeurs-pompiers de l’Aisne, il s’agira alors de concrétiser les promesses sportives d’une compétition de haut niveau, avec un événementiel ouvert sur le devoir de mémoire.

Appel aux volontaires pour l’encadrement et les préparatifs à cette belle manifestation.

Vive la Sainte-Barbe !

Isabelle

Les Sonneurs de Vaux Andigny à Marly Gomont

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Messe de la Saint-Hubert à Marly-Gomont en Thiérache, ce samedi soir avec la participation des sonneurs de Vaux-Andigny.

Saint Hubert est le patron des chasseurs depuis le IXe siècle. Il est aussi invoqué pour la protection des chiens et des chevaux.

Cette occasion donne lieu à des rassemblements de cavaliers, d’équipages de chasse à courre pour la messe de la Saint-Hubert, ou plus simplement une bénédiction. C’est aussi le rendez-vous des chasseurs, des sonneries de trompes de chasse.

Merci aux organisateurs la Municipalité & le Comité d’Animation présidé par Gladys Commun Dupre.

Isabelle

France 3 Picardie sur l’Axe Vert

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Très belle matinée avec Julie de France Picardie Matin à Marly-Gomont en Thiérache, ce vendredi.
Marc & Estelle, Denis … l’équipe de tournage, un beau moment sur notre territoire.
Je n’ai pas réussi à tout dire, trop de belles choses en Thiérache mais Julie va revenir !

Nous sommes en effet sur les abords d’une véloroute, c’est à dire un itinéraire dédié aux cyclistes pour qu’ils découvrent notre territoire, notre patrimoine. Et cette véloroute est plus exactement une voie verte, c’est à dire que seuls les cyclistes, piétons et cavaliers peuvent y circuler. Vous ne rencontrerez donc pas de voitures. c’est l’idéal pour la randonnée, la balade en famille, etc.

Deux choses à souligner : la première, c’est qu’elle s’inscrit dans un itinéraire beaucoup plus long qui relie Trondheim en Norvège à Saint-Jacques de Compostele en Espagne : l’EuroVelo 3. Elle traverse donc la France et est aménagée à un peu plus de 50% dans l’hexagone. C’est l’ambition des départements français traversés par cette véloroute : en faire un itinéraire de découverte et de vélotourisme à l’image de ce qui existe sur la Loire à Vélo, ou la Vélodyssée sur l’Arc Atlantique. Nous lui avons donné un nom à cette partie française : la Scandibérique.

Deuxième chose, nous sommes ici sur une partie de cet itinéraire qui a été aménagé en voie verte comme je l’indiquais. Cette voie verte s’étire de Guise à Hirson, plus exactement jusqu’à la frontière avec nos voisins nordistes, soit près de 50 km. Elle a été entièrement aménagée sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée, l’Axe Vert de Thiérache, par le Conseil Départemental de l’Aisne. Elle est en service depuis 2014.

Là encore, pour deux raisons : la première, pour permettre à tout à chacun de venir s’y promener librement sans la crainte d’y voir surgir une voiture. C’est l’idéal pour les familles avec enfants ou les personnes qui veulent se remettre au vélo par exemple, sans le stress de la circulation.
La deuxième, parce que cette véloroute de façon générale, et cette voie verte en particulier, nourrissent l’ambition d’être un vecteur de développement économique et touristique pour notre territoire de Thiérache. Partout où des véloroutes se sont créées, on a vu se développer un « vélo-tourisme », c’est à dire des personnes qui viennent spécifiquement le long de ces itinéraires, pour découvrir le territoire autrement. C’est aussi valable pour les touristes « classiques » qui souhaitent simplement visiter ou se balader à bicyclette, à l’occasion d’une journée par exemple, pour découvrir le patrimoine local.

Ce type d’activité, le vélo, est en plein développement en France et constitue la deuxième activité pratiquée en vacances derrière la marche ! La fréquentation des voies vertes en France a progressé de 12% entre 2014 et 2015, et sur notre Axe Vert de Thiérache, de 15% pour s’établir à 90 000 usagers par an pour la section entre Guise et Hirson. Ce sont des chiffres très encourageants.

Et quand l’on sait que nous ne sommes qu’à quelques centaines de kilomètres de nos voisins belges, néerlandais et allemands, où l’usage du vélo est particulièrement développé, cela donne de grandes perspectives en termes de destination touristique pour notre Thiérache.

Créer cet aménagement est une chose, c’est la base pour permettre une circulation dans les meilleures conditions des cyclistes et autres usagers. Mais il est indispensable d’y associer les acteurs au niveau local. Cela passe bien évidemment par les collectivités locales, à travers les actions et projets qu’elles peuvent porter sur le patrimoine et les richesses de notre Thiérache qui sont autant de lieux de visite et de découverte (Familistère, églises fortifiées, etc.). Mais c’est aussi et avant tout grâce à l’énergie et aux ambitions d’hommes et de femmes qui s’investissent dans des projets comme cette gare, avec un rêve, un projet de redonner vie à ces lieux et de les ancrer dans cette véloroute. C’est grâce à ces projets d’accueil, d’hébergement que nous pouvons compléter l’offre de découverte du territoire.

Pour simplifier : je roule, je découvre et je suis hébergé dans un lieu original dans une ambiance conviviale et chaleureuse. La Loire à Vélo par exemple, un touriste à vélo dépense en moyenne 65€ par jour contre 50 pour un touriste « classique ». C’est une autre philosophie du voyage et de la découverte : on prend son temps, on savoure, dans tous les sens du terme.

Le Conseil Départemental de l’Aisne accompagne le projet d’Estelle et Marc, en lien avec l’Agence de Développement et de Réservation Touristique de l’Aisne. La Région Hauts de France est également à leurs côtés. C’est important de le rappeler.

Et d’autres initiatives sont également en lien avec cette véloroute, notamment à travers une coopération pour l’achat de vélos en commun. Ça concerne Estelle et Marc, les Etangs de Malzy non loin d’ici, ou l’Association Thiérache Sport Nature à Hirson, basée sur le site de Blangy qui vient d’être complètement réhabilité. Mais bien d’autres encore que je ne citerai pas de peur d’en oublier. Le Département de l’Aisne et l’ADRT de l’Aisne accompagnent cette démarche. La ville de Guise également s’est engagée dans une démarche de location de vélos.

L’ADRT de l’Aisne accompagne également les professionnels du tourisme pour leur permettre d’offrir les meilleures prestations en matière d’accueil des touristes à vélo. Des dynamiques sont donc engagées, avec des projets également portés à l’échelle de notre EuroRégion, avec nos voisins belges notamment, pour étendre encore plus ce maillage de véloroutes et contribuer à attirer encore davantage de touristes chez nous.

Ce qui est important de souligner, c’est que la fréquentation augmente, et que l’on vient de loin pour visiter notre Thiérache, Marc pourra le confirmer.

Nous avons 4 itinéraires à réaliser dans le département de l’Aisne, portés par le Conseil Départemental. Pour le moment, l’EuroVelo 3 est celui le plus avancé puisqu’il est réalisé à 85% entre Hirson et Quierzy sur Oise. Nous avons trois autres itinéraires :

– Réaliser la section axonaise de la véloroute n°30 qui passe notamment par la voie verte de l’Ailette (18 km) au niveau du Center Parcs de l’Ailette à Chamouille ;
– Réaliser à terme la véloroute n°52 dans le Sud de l’Aisne, qui longe les bords de Marne ;
– Et un projet départemental, une véloroute qui reliera AXO PLAGE à Monampteuil à Guise en passant par Laon.

Ce sont des projets longs car ils répondent à des procédures réglementaires strictes et également coûteux car ils impliquent des investissements souvent importants.

Isabelle

Isabelle sur France 3 à Marly-Gomont

capture

A voir ou revoir en replay sur France 3 Picardie avec Julie à Marly-Gomont.

Julie nous fait découvrir l’axe vert, la gare transformée en gite et celui  des amoureux, les promeneurs à pied et à vélo,…

Isabelle a pris plusieurs fois la parole en direct pour parler de la Thiérache et de ses atouts. Vous la verrez à la 23ème minute, la 26ème et la 37ème en cliquant sur le lien ci-dessous.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/emissions/picardie-matin

 

Les attelages à Marly-Gomont

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce dimanche, les attelages étaient au rendez-vous ! Ils ont profité d’un parcours sur mesure afin de profiter de notre belle Thiérache !

M. Le Maire Dominique Delache et son comité des fêtes avaient mis tous les moyens nécessaires pour accueillir les participants et les visiteurs. La matinée s’est terminée par un repas champêtre de qualité.

L’ après-midi était consacré à des démonstrations d’attelages.

Toujours un réel plaisir de vous saluer ! Bravo chers tous pour vos investissements.
Merci pour votre chaleureux accueil ! 

Isabelle